Intervenant le 21 novembre en discussion générale sur le projet de loi de Finances (PLF) 2014, Serge Dassault a interpellé Bernard Cazeneuve, ministre chargé du budget, sur la politique menée par le Gouvernement en matière de compétitivité et sur le dérapage des dépenses publiques et de la rigidité du travail sanctionnés par Bruxelles, l’OCDE et STANDARD ET POORS.

Pour réduire les déficits budgétaires et améliorer la croissance, Serge Dassault a proposé de rétablir l’horaire légale de travail à 39 heures par semaine afin de supprimer les allégements de charges dues aux 35 heures qui coûtent 21 milliards par an. Par ailleurs, il a proposé de faciliter les embauches par des contrats de projets et desCDD illimités, et de réformer l’impôt sur les patrimoines par une Flat Tax qui consiste à taxer tous les revenus avec un taux unique de 15% afin de retenir les investisseurs en France.

Seule la richesse peut entrainer la richesse. Vouloir la supprimer n’entraine que la pauvreté – Serge Dassault